La démocratie en danger : L’enseignement islamiste saoudien

Toujours disponible et, hélas, d’actualité…

(cité par Pierre Conesa sur LePoint.fr le 12/09/16)

lenseignement-islamiste-saoudienDepuis les attentats du 11 septembre, l’Arabie saoudite, dont la prospérité repose principalement sur la production pétrolière, s’est engagée auprès de la communauté internationale à lutter contre le terrorisme. Mais ce pays étant régi par le wahhabisme, la doctrine religieuse ultra orthodoxe dont se revendique les intégristes actifs, on est en droit de se demander ce qui est enseigné dans ses écoles. Ce livre reprend un rapport accablant du CMIP établi à partir de l’étude et de l’analyse de 93 manuels scolaires saoudiens.  Lire la suite

Conférence du 15 septembre à Versailles

uia-versailles « Enjeux stratégiques et religieux au Proche-Orient /

Les chrétiens en terre d’Islam »

Jeudi 15 septembre 2016 à 20h30 à l’auditorium de l’UIA de Versailles.

« Daech veut nous diviser » – Notre Temps, 27/07/16

Par Jean-Christophe Martineau, le 27 juillet 2016
Antoine Sfeir: "Daech veut nous diviser"Notre temps Logo
Le politologue Antoine Sfeir, spécialiste du Moyen-Orient et du monde musulman, réagit pour Notre Temps à la prise d’otage et à l’assassinat du Père Jacques Hamel, à l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray, le 26 juillet 2016.

Notre Temps : Les chrétiens sont-ils des cibles prioritaires pour Daech ? – Oui, et ce n’est pas nouveau. Les chrétiens sont depuis plusieurs années une cible pour les islamistes et les salafistes.  Regardez ce qu’il se passe au Lire la suite

Salafistes : « Ils ont un certain savoir, ne s’intègrent pas » Le Parisien, 12/07/16

Le Parisien Yvelines M.G. 12 juillet 2016, 7h00|

le-parisienLe salafisme est un mouvement qui prêche le retour à « l’islam des ancêtres ». « C’est une manière de se référer aux premières générations de l’islam », détaille, dans l’une de ses conférences, le prédicateur Rachid Ouzzi. C’est une pratique puriste et ultraorthodoxe. En France, et notamment dans les banlieues, c’est le salafisme dit quiétiste qui est répandu. « Si l’on veut résumer un peu, le salafiste est un pratiquant qui a un certain savoir, ne fait pas de politique, Lire la suite

Pourquoi l’Etat islamique aurait-il intérêt à attaquer la Turquie ? Sputnik, 29/06/16

LE DÉSORDRE MONDIAL – Rachel Marsden
30.06.2016 à 16:03 (mis à jour le 01.07.2016 à 09:32)

On pourrait dire que les actions de la Turquie ont souvent servi aux acteurs terroristes. Aujourd’hui, à la suite d’une attaque sur l’aéroport d’Istanbul qui a blessé au moins 147 personnes et tué au moins 36, les bénéficiaires ne semblent pas reconnaissants.
Ecouter l'émission

 Écouter l’émission – 00:00 / 27:09 Lire la suite

Quelle France dans quel monde ? – Mediapart, 14/06/16

mediapart14 JUIN 2016 – PAR FRED OBERSON  – ÉDITION : VISAGES DE MARSEILLE

img_1789« Comment redevenir citoyen ? »

C’est le thème d’un cycle de cinq conférences-débats* du journaliste, écrivain et politologue Antoine SFEIR, organisées en pays d’Arles à l’initiative de la Cour des Arts de Saint-Rémy-de-Provence et de la Société de lecture de Maussane-les-Alpilles. La première a eu lieu lundi à Châteaurenard sous le thème : Comment redevenir citoyen ?  Lire la suite

Portrait – Grandes Écoles et Universités Magazine, mai 2016

ANTOINE SFEIR EST UN JOURNALISTE ET ÉCRIVAIN, SPÉCIALISTE DU MOYEN-ORIENT. LE FONDATEUR DES CAHIERS DE L’ORIENT EST DEPUIS PLUS D’UN AN LE PRÉSIDENT DE L’ILERI. IL S’ADONNE AVEC BONHEUR À SA MISSION DE TRANSMISSION. CERTAINS LE QUALIFIENT DE POLITOLOGUE. UN STATUT QU’IL RÉFUTE, SE RECONNAISSANT DANS LE RÔLE « DE PASSEUR, DE VULGARISATEUR. QU’Y A-T-IL DE PLUS NOBLE QUE LA FONCTION DE SCRIBE ? JE SUIS UN VULGARISATEUR AVEC UNE SEULE AMBITION : TRANSMETTRE ! »  Lire la suite

Passage par des rêves noirs et blancs, de Mahtab Saboori

mahtab-saboori-passage

(Préface) Dès les premières lignes de cette nouvelle de Mahtab Saboori, on pénètre dans le monde de l’étrange… Et l’on se demande vers où l’auteur cherche à nous emmener. Elle nous fait virevolter autour de son imagination, jouant avec les mots et les allusions sans limites ni retenues.

Le lecteur se laisse prendre à ce Lire la suite

Yasser Arafat au cœur du conflit – Europe 1, 09/06/16

image

The Times

Jeudi 9 juin de 14 h à 15 h, j’étais au micro de Franck Ferrand pour son émission « Au cœur de l’histoire » sur Europe 1.

Ensemble, nous nous sommes plongés dans les arcanes du conflit israélo-palestinien, revenant sur le rôle joué par l’ancien président de l’Autorité palestinienne, Yasser Arafat.

fleche

> Réécouter l’émission

La Syrie toujours en guerre – Ayp FM, 21/05/16

imageLes invités de Vartan Kaprielian dans l’émission Cartes sur tableAntoine Sfeir, directeur des Cahiers de l’Orient, et Gérard Chaliand, spécialiste des conflits armés.

flecheSyrie : Quelle est la situation sur le terrain ? Quels sont les intérêts et actions des parties impliquées sur le terrain et des intervenants externes ? Quel est le quotidien des Arméniens d’Alep ?
img_1680

À lire pour aller plus loin : le numéro  spécial Syrie des Cahiers de l’Orient

La menace terroriste en France – Europe 1, 19/05/16

Les invités d’Emmanuel Faux à 22.15 dans Europe Nuit (avancer le podcast à 15 minutes) : Antoine Sfeir, directeur des Cahiers de l’Orient, et Thibaut de Montbrial, président du Centre de réflexion sur la sécurité intérieure.

Le crash du Paris-Le Caire d’Egyptair – BFM Business, 19/05/16



Les Décodeurs de l’éco du jeudi 19 mai 2016, présenté par Fabrice Lundy sur BFM Business. Avec : Sofia Tozy, économiste zone Moyen-Orient et Afrique du Nord à la Coface, et Antoine Sfeir, directeur des Cahiers de l’Orient et président de l’ILERI.  Lire la suite

Accepter l’islam ou intégrer les musulmans ? Le HuffPost, 06/05/16

huff-post Publication : 06/05/2016 07h11 

img_2214
Grande Mosquée de Paris

Que voulons-nous ? Accepter l’islam ou intégrer les musulmans ? C’est cela la vraie question, sans hypocrisie, ni fioritures. L’islam est un système qui ne peut se fondre dans cet autre système qu’est la République.

Après plusieurs siècles de combat, la société française issue de l’Ancien régime a pu séparer les Églises des États. Le système républicain  Lire la suite

Tariq Ramadan fait enfin son coming out – Ikhwan info, 19/03/16

imageTariq Ramadan reconnaît avoir rejoint l’Union mondiale des savants musulmans (UMSM)*, une organisation sur la liste des organisations terroristes des Émirats Arabes Unis, et dirigée par le sulfureux théologien des Frères Musulmans : Youssef Al Qaradawi. L’homme, recherché par Interpol, est un « savant » antisémite, homophobe, auteur d’une fatwa autorisant à mener des attentats suicide. Une fatwa que l’on retrouve sur plusieurs sites du Hamas. Youssef Al Qaradawi a aussi réclamé la destruction de mausolées chiites et justifié l’assassinat de personnalités comme Mouammar Kadhafi et Saïd Ramadan Al Boutih. Lire la suite sur Ikhwan info

17/02/16 Rencontres culturelles d’Auron

 

image

 

 

Les racines idéologiques du djihadisme, d’Olivier Baconnet

les-racines-ideologiques-du-djihadismeAvec cette étude, l’auteur nous permet de comprendre en trois volets un grand nombre d’aspects de l’islamisme. Cette ouvrage retrace ainsi l’évolution idéologique de ce courant radical depuis l’apparition de l’islam, en passant par la création d’Al-Qaïda lors de la guerre en Afghanistan dans les années 1980, jusqu’à l’analyse de deux organisations djihadistes contemporaines : l’État islamique et Boko Haram.
Par le biais d’une synthèse facilement accessible des principaux penseurs de l’islamisme radical durant treize siècles, Olivier Baconnet nous propose de déchiffrer l’idéologie revendiquée par les leaders du jihad contemporain comme Ben Laden, Al-Zawahiri ou encore Al-Baghdadi, et d’expliquer à qui et à quels concepts ils se réfèrent. À partir de cette base théorique, l’auteur propose une étude de cas entre l’État islamique au Moyen-Orient et Boko Haram en Afrique afin de décoder la structure de ces organisations. Cette étude comparative peut servir de méthodologie de référence pour l’analyse des autres organisations djihadistes.

Olivier BACONNET, conseiller en sécurité internationale pour des organisations humanitaires, s’est rendu à de nombreuses reprises au Moyen-Orient et en Afrique, où il a pu étudier de près les organisations djihadistes. Diplômé d’un Master 2 en Géopolitique et Sécurité internationale de l’Institut catholique de Paris, il est spécialiste en géopolitique du monde arabe et musulman.

LES RACINES IDÉOLOGIQUES DU DJIHADISME, Étude comparative de l’État islamique et Boko Haram d’Olivier Baconnet, préface d’Antoine Sfeir, Éditions du Cygne, janvier 2016.

« Ni l’Iran, ni l’Arabie saoudite n’ont intérêt à embraser le golfe Persique » – L’Opinion, 04/01/16

l'Opinion logoGuerre de religions 

Interview : Gilles Sengès – 03 janvier 2016 à 16h24

img_1487

L’ambassade d’Arabie séoudite en feu à Téhéran © DR

Pour Antoine Sfeir, analyste du monde arabe, la récente tension entre Téhéran et Riyad relève surtout de la posture. Tandis que les Saoud jouent leur maintien au pouvoir en Arabie saoudite, en Iran ce sont les mollahs qui tentent de défendre leur influence.

L’Arabie saoudite a annoncé dimanche soir la rupture de ses relations diplomatiques avec l’Iran. Des manifestants iraniens avaient envahi l’ambassade d’Arabie saoudite à Téhéran dans la journée, exprimant la colère de l’Iran chiite au lendemain de l’exécution en Arabie saoudite du cheikh al Nimr, critique du régime. Lire la suite

« On a face à nous un véritable État » – La Nouvelle République, 10/12/2015

Deux-Sèvres – Conférence – 10/12/2015 05:38
nouvelle-republiqueLe journaliste est l’invité, ce jeudi, de l’université interâges pour une conférence sur les conflits internes à l’islam, sans oublier l’actualité.
Votre conférence traite du conflit entre sunnites et chiites. Qu’est-ce qui sépare ces deux courants de l’islam ? ANTOINE SFEIR OK


Antoine Sfeir : 
Je viens parler de la situation au Proche-Orient, qui est dans la tourmente et dont la lecture confessionnelle est devenue un élément indispensable. Lire la suite

L’Égyptien Al Sissi menacé de turbulences – L’Opinion, 08/11/15

Crash de l’Airbus russe : l’Egyptien Al-Sisl'Opinion logosi menacé de turbulences si l’attentat est avéré – Interview : Gilles Sengès – 08 novembre 2015 à 15h06

IMG_1245

© Sipa Press

Pour Antoine Sfeir, analyste du monde arabe, le maréchal Al-Sissi a bénéficié jusque-là d’une période de grâce auprès d’une population qui attend aujourd’hui des résultats sur le terrain. 
Les faits – Les enquêteurs qui mènent les investigations sur l’accident d’un Airbus russe le 31 octobre dernier dans le Sinaï sont « sûrs à 90% » qu’un bruit enregistré par les boîtes noires de l’appareil  Lire la suite

« Ils puent !  » Les Cahiers de l’Orient, septembre 2015

imageMon éditorial dans le numéro d’automne des Cahiers de l’Orient.

Que la société civile au Liban réagisse à un problème sociétal et décide de réclamer pour cela, dans la rue, la démission du gouvernement et l’organisation d’élections législatives pourrait nous rassurer sur une jeunesse enfantée par la guerre qui se réclame d’une révolution. Mais laquelle ?

Aujourd’hui la scène politique libanaise est verrouillée par des personnages ancestraux qui en aucun cas n’accepteront volontairement l’introduction d’un acteur trublion dans leur cénacle. L’histoire de ce pays est émaillée de révolutions inachevées : Tanios Chahine au XIXe siècle, les comités d’indépendance à la veille de la Grande Guerre, l’indépendance elle-même, biaisée dès le début (« Deux négations ne font pas une nation ») [1], la révolte du général Aoun… Lire la suite

Une semaine d’actualité – RFI, 15/08/15

RFI logoflecheInvité de Daniel Grillon samedi matin sur RFI    >> Ecouter l’émission 

L’actualité de la semaine : crise économique et explosion chimique en Chine, migrants en Grèce, jeunes en Afrique, décapitations de Daesh en Egypte, élimination de Boko Haram au Tchad, plan iranien en Syrie, ouverture de l’ambassade américaine à Cuba…

L’Iran médiateur en Syrie – Le débat de France 24, 12/08/15

Zarif au Moyen-Orient : une médiation utile dans le conflit syrien ?

Capture d’écran 2015-08-13 à 15.49.18

Thierry Coville et Antoine Sfeir © France24

France 24Le débat – Ce mercredi, le chef de la diplomatie iranienne a rencontré le président syrien Bachar al-Assad à Damas et appelé les pays de la région à « combattre l’extrémisme et le terrorisme ». Lire la suite

La Turquie entre en guerre(s) – C dans l’air, 11/08/15

Capture d’écran 2015-08-12 à 19.50.20France 5Cdanslair logoLes invités de Thierry Guerrier :

Dorothée Schmid – Kendal Nezan – Antoine Sfeir – Général Dominique Trinquand

Lire la suite

Iran : retour en grâce – C dans l’air, 29/07/2015

Capture d’écran 2015-07-30 à 15.36.33

France 5Cdanslair logoLes invités de Thierry Guerrier :

Azadeh Kian – Antoine Sfeir- Michel Goya – Pascal Boniface  Lire la suite

« L’anéantissement de Daech doit être la priorité de la communauté internationale », VA 22/07/15

VA logoValeurs Actuelles – Politique

Mercredi 22 Juillet 2015 à 11:20

Mis à jour le 22/07/2015 à 11:29
VA cope_iafrate_2

Photo © Patrick Lafrate

Tribune libre. Antoine Sfeir et Jean-François Copé allient leurs expertises pour exhorter la France à réécrire de fond en comble sa ligne diplomatique avec un but : il est urgent d’agir contre l’État islamique.

L’accord sur le nucléaire iranien qui vient d’être acté à Vienne commande une évolution majeure de notre regard sur l’orient compliqué.

Lire la suite

Islam: la grande discorde – Le HuffPost, 26/04/15

Les blogs du Huffington Post Huffington Post france

Publié 26/04/2015 09h12 Mis à jour 25/06/2015 11h12

UltreiaLa grande discorde. Extrait de l’article d’Antoine Sfeir paru dans le n°03 de la revue ULTREÏA ! (printemps 2015).

RELIGION – A la mort du Prophète, en 632, ce dernier n’avait pas désigné de successeur. Où et comment trouver et choisir un tel homme ? Dans la famille du Prophète ? Quelque temps avant sa mort, Muhammad aurait dit : « Celui dont je suis le maître, Ali en est le maître. » Ceci va engendrer la coalition

Lire la suite

La fierté des immigrés – Les Cahiers de l’Orient, juin 2015

CO 119 Couv2Mon éditorial dans le numéro d’été des Cahiers de l’Orient

Au moment où l’on est en train de commémorer les cent ans de la Grande Guerre et l’implication des armées  et populations arabes dans ce conflit et dans celui de la Seconde Guerre mondiale, on ne peut s’empêcher de penser à la situation de l’islam en 2015, subissant une radicalisation qui peut nous paraître incompréhensible.

Certes, il y a cent ans, ces populations faisaient, pour la majorité d’entre elles, partie des empires, et leur religion, l’islam, ne les a pas empêchées d’être les héros de l’ombre. Aujourd’hui la France serait-elle devenue l’ennemi à abattre ? Lire la suite

Dans ses yeux – Orient Editions

imageJe suis heureux d’annoncer la parution d’un ouvrage qui me tient à cœur : Dans ses yeux, recueil de photos de reportage de Dominique Baudis au Proche-Orient, rassemblées et préfacées par son épouse Ysabel Saïah-Baudis (Orient Editions) et légendées par ses confrères et amis.

Avant les responsabilités politiques et républicaines qui en ont fait une référence au niveau national, le journalisme était la première passion de cet homme brillant, droit, profond. Je suis fier d’avoir été son ami.

Le Proche-Orient dans la tourmente – 03/03/15

Centre SevresConférence au Centre Sèvres, de 19h15 à 21h, avec Ghaleb Bencheikh (universitaire, islamologue, président de la Conférence mondiale des religions pour la paix), en partenariat avec la revue Études :

Où en est-on aujourd’hui dans cette région du monde ? Syrie, Irak, Yémen, État islamique… Une analyse de la situation et des éléments de réflexion sont nécessaires pour mieux comprendre des tensions qui affectent directement notre actualité.  >> Ecouter la conférence

Le Proche Orient dans tous ses états – France Inter, 02/03/15

France Inter

Telephone sonne

.

France Inter 020315

Proche-Orient © Reuters 2015

> Réécouter

Invités d’Hélène Jouan :

Anne Giudicelli, spécialiste du monde arabe et musulman, fondatrice de TERR(o)RISC
Antoine Sfeir, journaliste et politologue franco-libanais
Dominique Moïsi, Politologue et géopoliticien, conseiller spécial de l’IFRI.

Il y a 10 ans, l’assassinat de Rafic Hariri – LCI, 14/0215

imageInvité de Rebecca Fitoussi à 14.45

« La mort de l’ancien Premier ministre libanais dérange autant que lui dérangeait de son vivant. Ce qui m’inquiète, c’est que le Liban est aujourd’hui clivé en deux… Cet événement a marqué le début du démantèlement de l’État et de la société libanaise. »

« Écrasez l’infâme » ? * – Les Cahiers de l’Orient, mars 2015

CO 118 couv(Éditorial des Cahiers de l’Orient nº 118)

Plus d’un mois après les tueries des 7, 8 et 9 janvier, même si l’émotion perdure, il est temps de sortir de la passion et d’encourager la réflexion.

Venus du petit banditisme, les trois assassins n’ont certainement pas voulu faire l’unité nationale à travers leurs victimes : ils ont tué des athées, des agnostiques, des chrétiens, des juifs et des musulmans. Pourtant Charlie Hebdo a sorti son Lire la suite

Riyad promet beaucoup, aucun contrat important signé – Le Point, 26/01/15

 Le Point logoPublié le 26/01/2015 à 06:38 – Modifié le 26/01/2015 à 07:02
Le Point,  26/01/15

© AFP Photo / Fred Tanneau

 .

Pour le directeur des Cahiers de l’Orient, le changement survenu à la tête de l’Arabie saoudite ne bouleversera pas les relations avec la France.

Propos recueillis par Mireille Duteil  Lire la suite

Salman, le nouveau roi d’Arabie saoudite – France TV Info, 23/01/15

Francetvinfo Geopolis logo2Par Eléonore Abou Ez

Publié le 23/01/2015 à 18H41

roi Salman (Jim Bourg Reuters)

© Jim Bourg Reuters

Un nouveau souverain est à la tête de l’Arabie saoudite : Salman ben Abdel Aziz, 79 ans, succède à son demi-frère Abdallah, mort après 10 ans de règne. Peut-on s’attendre à des changements dans ce royaume, poids lourd du Moyen-Orient et berceau de l’islam ?

Lire la suite

Réapprendre la résistance

Charlie canardsMaintenant que la passion est retombée — car l’émotion, quant à elle, restera — quelles peuvent être les conséquences de l’attentat terroriste contre l’équipe de Charlie Hebdo ?

Nous allons certainement assister à une flambée de cris de victoire sur les sites islamistes et salafistes. Cela entraînera une émulation qui va pousser d’autres à tenter de copier les assassins, d’une manière encore plus spectaculaire. En cas d’arrestation des auteurs de l’attaque meurtrières, Lire la suite

Liberté, égalité, fraternité, laïcité

© France 3 Champagne-Ardenne

© France 3 Champagne-Ardenne

Oui, nous sommes tous Charlie.

Oui, ils ont voulu assassiner la liberté ; celle de la presse, mais également notre liberté d’expression à tous.

Oui, ils ont voulu assassiner la république, et surtout son quatrième pilier : la laïcité.

Non, il ne faut pas faire l’amalgame avec l’islam et les musulmans. Les meurtriers d’hier ne sont Lire la suite

Connaître nos différences pour mieux vivre ensemble – Notre Temps, 17/12/14

Notre temps LogoPar Jean-Christophe Martineau, le 17 décembre 2014
Antoine Sfeir: connaître nos différences pour mieux vivre ensembleIntolérance, injures racistes… Comment faire face? Antoine Sfeir, journaliste, enseignant et politologue, répond à la question.

L’appartenance religieuse et communautaire n’est-elle pas en train de gagner du terrain en Occident et particulièrement en France, le pays qui a fait de la laïcité la condition du vivre ensemble ?

Lire la suite

Les chrétiens d’Orient au CUM – Nice, 03/11/14

Cum X OrientColloque du Centre universitaire méditerranéen de Nice, lundi 3 novembre 2014 :

« Les chrétiens d’Orient, hier, aujourd’hui, demain : situation et perspectives ».

Mgr Pascal Gollnisch, Pr Joseph Yacoub, Jean-François Colosimo, Antoine Sfeir, Marek Halter, Ghaleb Ben Cheikh, Frédéric Encel.

« Les étudiants de l’Ileri veulent comprendre le monde pour s’engager et le changer » – Le Monde blogs, 30 octobre 2014

Le Monde blogs, par Olivier Rollot

Le Monde logoAS chaiseFondé en 1948, l’Ileri forme chaque année 200 étudiants après le bac (bachelor) ou en master pour devenir des spécialistes des relations internationales. C’est fort logiquement à l’une des personnalités les plus reconnues en la matière en France, particulièrement actif sur le Moyen Orient et le monde musulman, Antoine Sfeir, qu’est revenue cette année sa présidence.

Lire la suite

En regardant tomber Kobané – C dans l’air, 14 octobre 2014

C dans l'air 14.10.14

France 5       > Regarder l’émission      > Le site de l’émission     > Détails   Lire la suite

La terreur de l’État islamique – Slate / France 24, 25/09/14

Le Pudding de Radio Nova, 19 septembre 2014

nova-logoNova puddingUn portrait, une rencontre mais surtout un beau moment de réflexion. Toujours aussi curieux, allumé, pédagogue, ironique et inspiré, ce rendez-vous dominical propose une conversation sans limites baigné dans un grand mix musical préparé par Jean Croc.
> Écouter l’émission

RCF, 16 septembre 2014

RCF

Le Grand Invité de 07h51

Conférence sur l’Irak à Paris, et après ?

> Écouter l’émission (6.5 min)

 

Dangeureusement Proche-Orient – C dans l’air, 29 juillet 2014

AS_Cdansl'airc-dans-l-airL’idée même d’une trêve semble bien lointaine lundi dans la bande de Gaza. Après de nouvelles frappes, qui ont fait quatre morts côté israélien et sept victimes côté palestinien, l’armée israélienne a demandé lundi soir à la population civile habitant les alentours de France 5l’agglomération de Gaza de se concentrer dans le centre-ville. Lire la suite

« L’Islam contre l’islam » édité en Livre de Poche

L'islam contre l'islam Livre de PocheL’interminable guerre des sunnites et des chiites

Il serait périlleux de décrypter les tumultes qui secouent le monde arabe par le prisme de l’opposition entre démocratie et dictature. Ces catégories ne rendent pas compte d’une réalité fondamentale : l’antagonisme immémorial des sunnites et des chiites. Lire la suite

« Les chrétiens pourraient disparaître en Orient » – Le Matin, 26 juillet 2014

Mossoul, la deuxième ville d’Irak, a été prise par les djihadistes de l’Etat islamique le 10 juin dernier.  (AP)

Le Matin   Par Michel Audétat. Mis à jour le 26.07.2014

EXODE — Mossoul, la deuxième ville d’Irak, a été prise par les djihadistes de l’Etat islamique le 10 juin dernier.

Lire la suite

Gaza : la fin du conflit est-elle proche ? – le JDD, 23 juillet 2014

John Kerry, le sécrétaire d'Etat américain, lors de son arrivée à Ramallah mercredi. (Reuters)

John Kerry, le sécrétaire d’Etat américain, lors de son arrivée à Ramallah mercredi. (Reuters)

International  |  23 juillet 2014

Thomas Liabot – leJDD.fr

Alors que les frappes israéliennes sur la bande de Gaza ont déjà fait plus de 700 morts, les pressions internationales s’intensifient. L’ONU et les États-Unis pressent pour un cessez-le-feu rapide. Lire la suite

« Les généraux de Saddam veulent partager le gâteau » – JDD, 29 juin 2014

 JDD_logoAS JDD 29_06_13Publié le 29 juin 2014 par François Clemenceau

Il semble que des premières dissensions soient apparues très récemment entre les djihadistes de l’EIIL et les troupes menées par d’anciens officiers de l’armée de Saddam Hussein…

Lire la suite

Le Sénégal est une citadelle pour l’islam radical – Le Soleil, 30 mars 2014

Sunday, 30 March 2014 14:51 – Written by Bouba Sow

Le Sénégal fait office de « citadelle » pour l’islam radical, a soutenu le journaliste et politologue français d’origine libanaise Antoine Sfeir, avant d’appeler les autorités sénégalaises 

Lire la suite

Syrie-Irak, l’offensive d’Al Qaïda – C dans l’air, 7 janvier 2014

c-dans-l-airLes invités : Frédéric EncelAntoine SfeirPhilippe MigauxMyriam Benraadcdanslair20140107

   > Regarder l’émission du 7 janvier
   > Le site de l’émission
C’’est un conflit qui se dérouFrance 5le actuellement au cœur du monde arabe, et il a lieu sur plusieurs fronts. L’’un se déroule dans les villes de Fallouja et de Ramadi, en Irak. L’’autre a comme théâtre Rakka, capitale provinciale dans le nord de la Syrie contrôlée par la rébellion.

Lire la suite

L’homme qui simplifie « l’Orient compliqué » – Le Point.fr, le 31 octobre 2013

AS LePoint 31_10_13Publié le 31/10/2013 à 12:50 par Armin Arefi

Le politologue franco-libanais anime en partenariat avec Le Point.fr une série de dix conférences pour mieux décrypter cette région en ébullition. Portrait.

Lire la suite

Les guerres fratricides – L’Actualité, 1er novembre 2013

Photo : Mohamed Al-Sayachi / Reuters

Mohamed Al-Sayachi / Reuters

 L'actualitéESSAIS ETRANGERS par
Modifié le 3 jan. 2014

Contrairement à Jésus de Nazareth, dont le royaume n’était pas de ce monde, le prophète Mahomet, doit-on le rappeler, était un guerrier préoccupé de conquêtes militaires autant que de prédication. Selon le célèbre politologue français Antoine Sfeir, il faut remonter à son décès,  Lire la suite

La colère des Séoud – L’Opinion, 23 octobre 2013

l'Opinion logo
Publié le 22.10.13 à 17h08
Mis à jour le 23.10.13 à 10h08

Autres chroniques dans L’Opinion

La colère des SéoudPourquoi Riyad boude les Nations Unies

L’annonce par l’Arabie séoudite de son refus d’occuper sa place de membre non permanent au Conseil de Sécurité des Nations Unies démontre, s’il en était besoin, le malaise qui traverse actuellement le royaume wahhabite. Lire la suite

Syrie : pourquoi le pouvoir alaouite tient toujours – Fait religieux, 8 septembre 2013

Julien Vallet | le 08.09.2013 à 08:20

faitreligieux.com  Cet article est paru dans le Fil Expert. 

Le conflit syrien a remis sur le devant de la scène les alaouites, ce courant hétérodoxe de l’islam, issu du chiisme, à laquelle sont affiliés l’actuel président Bachar al-Assad et sa famille. Pour fait-religieux.com, Antoine Sfeir, auteur de L’islam contre l’islam, revient sur leur histoire, leurs croyances, leur développement et leurs relations avec les autres musulmans.  Lire la suite

L’Arabie saoudite et la Turquie, perdants potentiels – L’Opinion, 3 septembre 2013

l'Opinion logo

La mauvaise conscience des Occidentaux n’aura eu d’égale que leur impuissance à gérer le conflit syrien

La colère des Séoud
Publié le mardi 03 septembre à 10h26
Mis à jour le mercredi 04 septembre à 16h23

Le régime de Bachar al-Assad se sent aujourd’hui conforté par la décision de Barack Obama d’avoir recours au Congrès américain pour avaliser l’utilisation de la force contre lui. Quelle que soit la décision des parlementaires américains, ce délai est d’ores et déjà vécu comme une victoire pour le président syrien. Lire la suite

« Une frappe sur la Syrie peut embraser toute la région » ITélé, 25 août 2013

IteleAS IteleInvité d’Isabelle Moreau et Florent Peiffer sur le plateau d’Info matin, le directeur des Cahiers de l’Orient livre son analyse sur la guerre de communication entre le régime syrien et les rebelles. Spécialiste du Proche-Orient, il ne croit pas au scénario d’une frappe américaine sur la Syrie.

Quel avenir en Syrie ? RTS, 23 août 2013

RTS

Le Journal du matin

Vendredi 23 août 2013 à 07:25

Antoine Sfeir. [Fred Tanneau - AFP]

La situation reste floue en Syrie sur l’attaque à l’arme chimique mercredi contre des civils à Damas, attaque qui a fait des centaines de morts. Aucune preuve pour l’heure sur qui est derrière ces attaques. Des experts de l’ONU sont sur place, mais ils n’ont pas pu enquêter. De son côté, la Haut-Commissaire de l’ONU pour les droits de l’homme, Navanethem Pillay, a qualifié jeudi « d’extrêmement graves » les allégations sur l’utilisation d’armes chimiques. Elle exige qu’une enquête soit menée « de toute urgence et en priorité » sur ces allégations. De son côté, la communauté internationale reste divisée avec des réactions qui balancent entre prudence et outrance. L’interview d’Antoine Sfeir, politologue franco-libanais, directeur-fondateur des Cahiers de l’Orient.

Égypte : à qui la faute ? L’Opinion, 20 août 2013

l'Opinion logo

Publié le mardi 20 août à 10h00
Mis à jour le mercredi 21 août à 15h05

L’état d’urgence décrété par l’armée en Égypte s’inscrit dans le processus engagé en janvier 2011

AS L'Opinion Chronique

Acte III de la révolution, l’état d’urgence décrété par l’armée en Égypte s’inscrit dans le processus engagé en janvier 2011. L’acte I a démarré à l’initiative d’une jeunesse instruite, issue en majorité de la classe moyenne, connectée à Internet, vite rejointe par les plus pauvres, des forces de gauche, des nationalistes arabes, ainsi que par des minorités religieuses et des libéraux. Les Frères musulmans avaient alors boycotté les premières manifestations avant d’essayer de les contrôler. Lire la suite

Al Qaïda : avis d’attentat – C dans l’air, 6 août 2013

France 5

c_dans_lair_20130806Alerte d’Interpol, fermeture des ambassades des Etats-Unis dans les pays musulmans, Paris, Berlin et Londres qui font de même au Yémen : les pays occidentaux sont sur la brèche. Car Washington a intercepté des menaces d’attentats proférées par… le numéro 1 de l’organisation terroriste.

           > Regarder l’émission du 6 août                > Le site de l’émission

Les invités d’Axel de Tarlé : Antoine SfeirHasni Abidi Frédéric PonsJean-François Daguzan

L’Orient Le Jour : lauréat du prix Livre et droits de l’homme

OLJÀ LA UNE | olj.com et AFP | 29/07/2013

LA BONNE NOUVELLE DU LUNDI

AS OLJ

Coupures d’électricité, crise économique, malaise social, clivages politiques accrus, tensions communautaires… Face à l’ambiance générale quelque peu délétère, L’Orient-Le Jour se lance un défi : trouver une bonne nouvelle chaque lundi.

Le journaliste, écrivain et politologue franco-libanais Antoine Sfeir a remporté le prix Livre et droits de l’Homme pour son essai intitulé « L’islam contre l’islam« , a annoncé mardi dernier la mairie de Nancy, en Meurthe-et-Moselle (est de la France). Lire la suite

L’Express : lauréat du prix Livre et droits de l’Homme à Nancy

 

LExpress

Par L’EXPRESS.fr avec AFP

Publié le 24/07/2013 à 11:12, mis à jour à 15:17

AS Express AFPAntoine Sfeir a reçu le prix Livre et droits de l’Homme pour son essai L’Islam contre l’Islam (Grasset) dans lequel il dépeint l’opposition entre sunnites et chiites au sein des pays du monde arabe.

Le journaliste et politologue franco-libanais Antoine Sfeir a remporté le prix Livre et droits de l’Homme pour son essai intitulé L’Islam contre l’Islam, a annoncé mardi la mairie de Nancy, en Meurthe-et-Moselle. Lire la suite

Livres Hebdo : prix Livre et droits de l’Homme

Livres HebdoPRIX

Publié le 23 juillet 2013 par sp, avec afp

L’islam contre l’islam : l’interminable guerre des sunnites et des chiites a été choisi par le jury du prix Livre et droits de l’homme organisé par la mairie de Nancy.

Le journaliste et politologue franco-libanais Antoine Sfeir, a reçu le prix Livre et droits de l’Homme pour son essai intitulé L’Islam contre l’islam  Lire la suite

L’Iran peut-il changer ? C dans l’air, 18 juin 2013

Cdanslair Iran

France 5

Au terme d’une courte campagne électorale, le religieux modéré Hassan Rohani a, contre toute attente, été élu à la présidence de l’Iran. Son élection marque le retour des réformateurs après huit années de pouvoir exécutif conservateur. Mais signe-t-elle un vrai tournant pour la République islamique ?

> Regarder l’émission

Les invités d’Yves Calvi : Antoine Sfeir – Azadeh Kian – Fereydoun Khavand – Pascal Boniface

Quatre questions à poser à l’émir du Qatar – L’Opinion, 20 juin 2013

l'Opinion logo
Chronique – l’Opinion
Publié le jeudi 20 juin 2013 à 16h41
Mis à jour le vendredi 21 juin à 08h32

Antoine Sfeir : les quatre questions à poser à l'émir du Qatar

François Hollande devrait demander à ses dirigeants un certain nombre d’éclaircissements, à l’occasion de sa visite officielle.

Le Qatar est en train de se placer, depuis plusieurs mois, sur tous les dossiers chauds du Moyen Orient et François Hollande devrait demander à ses dirigeants un certain nombre d’éclaircissements, à l’occasion de sa visite officielle. Avec une série de questions directes. Lire la suite

Good Morning Week-End sur BFM Business, 1er juin 2013

BFM BusinessLes invités de l’émission de Fabrice Lundy,
diffusée samedi 1er juin 2013 à 9 h 00
Antoine Sfeir, directeur des Cahiers de l’Orient, auteur de L’Islam contre l’islam, la guerre des sunnites et des chiites aux éditions Grasset
Philippe Moreau Defarges, chercheur à l’Ifri, co-directeur du Ramsès 2013 et auteur de L’Histoire du monde pour les nuls aux éditions First
~
Au menu :
Syrie : armes chimiques, livraison d’armes, conférence internationale…
Terrorisme, suite… Les terroristes de l’intérieur
Tunisie : les Femen font parler d’elles.

« Le Hezbollah intervient en Syrie probablement à la demande de l’Iran », Les Echos.fr

les echos.fr

Par Geoffrey Marain-Joris | 29/05 | 18:57
.

Hezbollah, Iran, Qatar : derrière le conflit syrien, les puissances régionales tissent leur toile et pèsent militairement, explique Antoine Sfeir, directeur des Cahiers de l’Orient.

C’est le point de fixation actuel du conflit. L’autre front majeur, avec Damas. Au sud-est de Homs, se déroule la bataille de Qousseir. Une ville de 10.000 habitants, vidée de sa population, où s’affrontent d’un côté les rebelles, de l’autre les soldats du régime syrien, soutenus par les hommes du Hezbollah, rompus à la guérilla urbaine.

  Lire la suite

Bachar Al Assad conforté par les divisions – L’Opinion, 27 mai 2013

l'Opinion logo
Publié le lundi 27 mai à 09h39
Mis à jour le mercredi 29 mai à 09h45
Autres chroniques dans L’Opinion

« Dans le conflit syrien, la France, comme l’Europe, a montré 
à la fois son impuissance, ses hésitations, en un mot son inexistence »

AS L'opinion

La bataille de Qousseir, cette ville syrienne au sud d’Alep, constitue un véritable tournant dans la guerre civile qui ravage la Syrie depuis plus de deux ans. Cette petite ville tombée aux mains des insurgés contrôle à la fois la route Damas-Homs et celle qui mène à Alep, mais est surtout indispensable pour l’approvisionnement en armes en provenance du Liban, que ce soit à destination des opposants à Bachar Al Assad ou à celle des loyalistes. Lire la suite

Terrorisme : Une nouvelle vague ? (Boston, Tripoli, Canada…)

~

BFM BusinessLe 23 avril dans le Grand Journal d’Hedwige Chevrillon sur BFMBusiness.
[Interview à 3:30]

« Tout honnête homme attiré par l’Orient devrait le lire » – Le Figaro, 17 avril 2013

Figaro 17-04-13

« Ghassan Hitto n’est pas le parangon du Qatar » – Arte Journal, 12 avril 13

ArteL’opposition syrienne, avec son Premier ministre Ghassan Hitto, a de nouveau tenté de convaincre les États-Unis de lui fournir des armes, en marge d’une rencontre des ministres des affaires étrangères du G8 à Londres. Pas de réponse pour l’instant. Ghassan Hitto tente toujours de s’imposer, non seulement sur la scène internationale mais aussi au sein de la rébellion. Sur le terrain en Syrie, selon le politologue Antoine Sfeir, son influence reste toute virtuelle. Interview.

Qatar, 27 mars 2013 : le Premier ministre du gouvernement de transition, Ghassan Hitto (deuxième en partant de la droite), avec Ahmed Muaz Al Khatib (à gauche), chef de la délégation de l’opposition syrienne. © Karim Sahib / AFP

Qatar, 27 mars 2013 : le Premier ministre du gouvernement de transition, Ghassan Hitto (deuxième en partant de la droite), avec Ahmed Muaz Al Khatib (à gauche), chef de la délégation de l’opposition syrienne. © Karim Sahib / AFP

David Arnold, ARTE Journal : Ghassan Hitto a été récemment élu à la tête de la Coalition nationale syrienne, qui est-il, que peut-on dire sur lui ?
Antoine SFEIR, directeur des Cahiers de l’Orient, politologue spécialiste du monde arabe : C’est le visage de l’opposition syrienne, il appartient à la minorité kurde. Ce qui a été un avantage pour qu’il soit désigné. Son problème, c’est qu’il vit en exil. C’est un inconvénient dans la mesure où certains pensent que l’opposition doit être dirigée par quelqu’un sur le terrain. Il est donc dans une position inconfortable aujourd’hui à cause de ce point là. Lire la suite

« Je suis un scribouillard vulgarisateur » – Corse Matin, 9 avril 2013

Corse Matin

Publié le mardi 09 avril 2013 à 14h40

(Propos recueillis par Hélène Romani)

Antoine Sfeir sur le Vieux-Port de Bastia avant sa conférence à l'IRA : «La France se prend pour le justicier du monde » - Louis Vignaroli

Antoine Sfeir sur le Vieux-Port de Bastia avant
sa conférence à l’IRA : « La France se prend
pour le justicier du monde » (Louis Vignaroli)

Le journaliste Antoine Sfeir, spécialiste du monde arabe, auteur de nombreux ouvrages, dont le plus récent est « L’islam contre l’islam », donnait hier à l’Ira une conférence sur ce thème dans le cadre d’Histoires en mai.

Il se fait plus rare sur les plateaux de télévision qui réclament régulièrement son expertise. Antoine Sfeir, journaliste, enseignant, politologue, spécialiste du monde arabe, s’est « échappé de Paris » pour arpenter la province. Il était hier à Bastia. Lire la suite

Réajustements diplomatiques

CO 110L’éditorial d’Antoine Sfeir, directeur de la rédaction des Cahiers de l’Orient

Numéro 110 ~ Spécial Iran (printemps 2013)

En trente ans, l’Iran a connu deux révolutions : celle de 1979, qui a vu l’avènement de la République islamique, et celle de 2009, avec la contestation populaire qui a suivi la réélection forcée de Mahmoud Ahmadinejad à la tête de l’État. Y en aura-t-il une troisième à l’occasion des élections présidentielles de juin prochain ? Certains n’ont pas hésité à dire que c’est en réalité à Téhéran, quand les jeunes Iraniens défiaient à la fois les Pasdaran et les milices Bassiji d’Ahmadinejad, que le « printemps arabe » avait commencé. Lire la suite

Sunnites contre chiites : pourquoi les musulmans se font la guerre

Le Point logo

Le Point.fr – Publié le 19/03/2013 à 20:01 – Modifié le 19/03/2013 à 20:48

 

Dans « L’islam contre l’islam », le politologue Antoine Sfeir explique pourquoi cet antagonisme millénaire façonne tous les conflits actuels du Moyen-Orient. Par ARMIN AREFI

Décembre 2011 : des chiites bahreïnis marquent le rituel de l'Ashoura, en hommage au martyr de l'imam Hussein. © Str / AFP

Décembre 2011 : des chiites bahreïnis marquent le rituel de l’Ashoura, en hommage au martyr de l’imam Hussein.
© Str / AFP

On présente souvent à tort la plus grande rivalité au Moyen-Orient comme celle opposant les juifs et les musulmans, conflit dont l’illustration la plus récente serait les tensions grandissantes entre l’Iran des mollahs et Israël. Ce serait oublier un conflit millénaire fratricide autrement plus sanglant, et dont on voit encore les répercussions quotidiennes aujourd’hui. Irak, Pakistan, Syrie, Liban ou Bahreïn, pas un jour ne passe sans que des sunnites et chiites s’entretuent. Pourtant, ces deux populations sont bel et bien issues de la même confession : l’islam. Comment expliquer cette guerre fratricide ?  Lire la suite

Syrie : le pari de la livraison d’armes – Arte, 19 mars 2013

28minutes
Arte19/03/13 – Vatican : La grand messe des chefs d’État – SYRIE : LE PARI DE LA LIVRAISON D’ARMES (video) 

Sur le plateau du Grand Angle de 28 minutes, Marie Labory, avec à ses côtés Renaud Dély et Nadia Daam, accueille :

Xavier Baron, journaliste, spécialiste du Proche-Orient, Antoine Sfeir, politologue, directeur des Cahiers de l’Orient, et le Général Vincent Desportes, commandant du Collège interarmées de défense de 2008 à 2010. Lire la suite

Invité de Paul Amar – France 5, 2 mars 2013

France 5

AS F5 Paul Amar 02:03:13> Le site de l’émission

> Lire la transcription de l’émission

Commission parlementaire sur les services de renseignement français, 21 février 2013

LCP_logo

21/02/13 Travaux en commission : Audition d’Antoine Sfeir… par LCP

La commission d’enquête sur le fonctionnement des services de renseignement français dans le suivi et la surveillance des mouvements radicaux armés, présidée par Christophe Cavard (Écolo, Gard), a procédé aux trois auditions suivantes :

– Antoine Sfeir, directeur des Cahiers de l’Orient
– Louis Caprioli, ancien responsable de la sous-direction antiterroriste à la direction de la surveillance du territoire (DST)
– Christian Chesnot, grand reporter

FRANCE 24 Interview – Feb. 20, 2013

 

france24_englishSince the beginning of the Syrian crisis, growing tensions between Sunnis and Shiites have been witnessed in the Arab world. Antoine Sfeir explains to Leela Jacinto why he thinks that rivalries within Islam are threatening to hijack the ideas of the Arab Spring.

Les Clés du Moyen-Orient, 14 février 2013

L’ISLAM CONTRE L’ISLAM – L’INTERMINABLE GUERRE DES SUNNITES ET DES CHIITES

Les cles du MO

ARTICLE PUBLIÉ LE 14/02/2013

Par Tatiana Pignon

Le mouvement dit des « révolutions arabes » commencé en 2011, et de manière générale l’instabilité, et en tout cas les difficultés politiques – focalisées depuis longtemps sur le conflit israélo-palestinien – ainsi que la présence d’enjeux économiques de première importance, ont donné et continuent à donner lieu, en Occident, à un nombre de plus en plus important d’analyses générales de la géopolitique du Moyen-Orient. Pour Antoine Sfeir, toutefois, la grille de lecture généralement utilisée par les auteurs de telles analyses est erronée : il s’agirait en effet de l’importation de catégories occidentales – celles de l’opposition entre « démocrates » et « intégristes », ou entre dictatures et démocraties – dans une région qui ne les connaît pas comme telles. Ce politologue franco-libanais, directeur-fondateur des Cahiers de l’Orient et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet, propose au contraire Lire la suite

France 24 le 13 février 2013

France 24   Invité de l’entretien d’Armelle Charrier sur France 24 le 13/02/13.

Radio Classique, 8 février 2013

Radio classiqueInvité d’Olivier Bellamy dans Passion Classique cet après-midi entre 18 h et 19 h.

Rediffusion à minuit.  Commentaires

TUNISIE. Meurtre de Chokri Belaïd : à qui profite le crime ?

Le PlusLE PLUS. Il était un des principaux opposant au gouvernement radical d’Ennahda en Tunisie. Chokri Belaïd a été tué par balles ce mercredi, alors qu’on savait qu’il craignait déjà pour sa vie. Depuis, des manifestations secouent intensément le pays, au point que le second volet de la révolution de Jasmin, que les laïcs attendent depuis longtemps, pourrait bien s’enclencher.

Par Édité par Marie-José Sfeir et Henri Rouillier. Modifié le 07-02-2013 à 20h30

Il est étonnant qu’à peine l’assassinat de Chokri Belaïd commis hier matin à Tunis, devant son domicile, il y ait eu une foule pour désigner islamistes et salafistes comme responsables de ce crime. Le propre frère de la victime, Abdelmajid Belaïd, a d’ailleurs nommément accusé le chef du gouvernement Rached Ghannouchi.

Ces derniers sont sans doute parmi les suspects possibles, et même probables, mais n’est-il pas plus judicieux d’attendre l’enquête ? D’autres, notamment les caciques de l’ancien régime, pourraient en effet avoir autant intérêt à semer « le chaos d’où jaillirait l’ordre ». Lire la suite

Matinale de BFMTV le 7 février 2013

Invité de la Première Édition de Christophe Delay. 

24h après l’assassinat de l’opposant tunisien Chokri Belaïd, la crise politique fait rage en Tunisie. Quel avenir pour le pays, deux ans à peine après la révolution ?

Strasbourg

L'islam contre l'islamJe serai à 17 h à la Librairie Kléber de Strasbourg pour présenter « L’islam contre l’islam, l’interminable guerre des sunnites et des chiites ».

Il pleut sur le Proche-Orient

L'éminence grise de la Confrérie des Frères musulmans, Khairat el Shater, libéré de prison en mars 2011.

L’éminence grise des Frères musulmans, Khairat el Shater, libéré de prison en mars 2011.

L’Égypte est à feu et à sang depuis plusieurs jours. Si les événements se sont accélérés en raison d’un verdict judiciaire rendu contre 21 supporters du ballon rond – responsables, selon l’enquête, d’émeutes sur le stade ayant fait plus de soixante-dix morts il y a un an jour pour jour – cette décision a été un prétexte pour les révolutionnaires de plusieurs villes, dont Le Caire, de reprendre possession de la rue. Leurs slogans s’articulent de plus en plus autour de la situation socio-économique : les indécisions et les tergiversations du gouvernement en sont la cause essentielle – mesures prises par la présidence et contredites par le cerveau de Frères musulmans, Khairat Al Shater, auquel les fonctionnaires de la présidence, sinon Mohammed Morsi lui-même, semblent obéir au doigt et à l’œil. Lire la suite

Mali / France : les défis à venir

Le leader des putschistes Amadou Sanogo (à gauche) et le président malien Dioncounda Traoré (à droite), le 12 avril 2012 à Bamako. (REUTERS)

Le leader des putschistes Amadou Sanogo (à gauche)
et le président malien Dioncounda Traoré (à droite),
le 12 avril 2012 à Bamako. (REUTERS)

À entendre le président François Hollande, l’opération Serval au Mali serait dans sa phase finale. Pourtant, tout semble commencer aujourd’hui. Après le succès manifeste de l’intervention militaire, de nouveaux problèmes se posent : de la question sécuritaire, dans la région et sur notre sol, à celle de l’avenir des Touareg ; de la reconstruction du Mali à la consolidation des relations franco-algériennes.

Les combattants d’Aqmi et de ses émanations sont à présent coincés dans un territoire situé entre l’armée française, l’Algérie et la Mauritanie, qui ont maintenant fermé leurs frontières, même si cette dernière ligne reste poreuse. Ils restent cependant des cibles mouvantes et insaisissables. Lire la suite

Mali : quels enjeux ? Quelles perspectives ? C à dire, 28/01/13

France 5AS_France5Invité d’Axel de Tarlé dans C à Dire sur France 5, le 28 janvier 2013 à 17 h 30.

L’émisson  –   Video

Cernés, les islamistes pourraient lancer des attentats suicides au Mali

La Presse logo

La Presse 25-01-13La Presse, vendredi 25 janvier 2013.

Publié à 06h00 (Montréal, GMT – 6)

Lire l’article en ligne

Le Point, 24 janvier 2013

Le Point logo

*

Le_Point 24 janvier 2013

BFM Business, mercredi 23 janvier 2013

Invité du 20 h 30 de David Dauba.

Y a-t-il encore une place pour la laïcité au Proche-Orient ?

France CultureÉmission Du Grain à moudre d’Hervé Gardette, sur France Culture, le 23 janvier 2013.

Avec Haoues Seniguer (chercheur associé au GREMMO et enseignant de science politique à l’IEP de Lyon) et Shmuel Trigano (professeur de sociologie à l’Université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense).

Les cousins fâchés et leurs deux islam – Fait religieux, 22 janvier 2013

faitreligieux.com – Yves Marc Ajchenbaum | le 22.01.2013 à 14:41

Un « Vatican » sunnite contre un « Vatican » chiite, voilà où nous en sommes aujourd’hui, écrit Antoine Sfeir pour décrire le monde musulman et son  milliard deux cent millions de fidèles, partagés entre une majorité écrasante de sunnites (90%) et une minorité active de chiites (9%). Le constat est connu, mais une démarche pédagogique est parfois nécessaire pour bien faire comprendre à une opinion écrasée d’informations et de rumeurs les tenants et les aboutissants d’une situation qui n’est pas sans conséquence pour une humanité diverse et inquiète. Lire la suite

Élections en Israël : la boîte à surprises

Yaïr Lapid, chef du parti centriste Yesh Atid (Il y a un futur), arrive en deuxième position aux élections du 22 janvier.

Les résultats des élections législatives israéliennes laissent une fois de plus apparaître un émiettement de l’électorat. Au-delà du score décevant (31 députés sur 120) de Benyamin Netanyahou par rapport aux prévisions des sondages – malgré l’alliance du Likoud avec la formation nationaliste Israel Beitenou d’Avigdor Lieberman – au-delà de la surprise créée par le parti Yesh Atid (Il y a un futur, 19 sièges à la Knesset), du journaliste Yaïr Lapid – ce laïque centriste qui a ébranlé en un an l’échiquier politique israélien – l’éclatement de la scène politique appelle quelques réflexions.

En premier lieu, bien que ce scrutin ait été dominé par la situation économique et sociale du pays, Israël ne peut désormais éviter les questions régionales et internationales. Aujourd’hui entouré par des régimes de plus en plus islamistes Lire la suite

Mali : les enjeux de l’intervention française

Un pilote français se préparant à survoler le Mali (AP).

Un pilote français se préparant à survoler le Mali (AP).

(actualisé le 15/01/13 à 09 h 58)

L’année 2013 commence très intensément pour la France, avec l’opération militaire engagée depuis vendredi contre des groupes jihadistes au Mali et la tentative d’exfiltration de l’agent de la Dgse, otage des islamistes en Somalie depuis deux ans, qui s’est soldée samedi par sa mort présumée.

L’importance de l’offensive des forces françaises dans le nord du Mali, à la demande des autorités maliennes et avec l’appui logistique des Occidentaux [1], est liée aux enjeux multiples qu’elle engrange : Lire la suite

L’intervention française au Mali et la visite de François Hollande aux Émirats arabes unis

Interview dans le Good Morning Business de Stéphane Soumier sur BFMTV le 14 janvier 2013.

Vient de paraître : L’islam contre l’islam


L’INTERMINABLE GUERRE DES SUNNITES ET DES CHIITES

Grasset & Fasquelle, 16 janvier 2013.

lislam-contre-lislam.jpgLorsque les observateurs occidentaux se penchent sur « l’Orient compliqué », ils commettent généralement une erreur en lisant les événements égyptiens, syriens, iraniens ou irakiens à travers la grille « démocrates contre intégristes » – car ce partage est loin d’être pertinent. En vérité, la réelle ligne de fracture qui divise le monde arabo-islamique est celle, fort ancienne, qui sépare les deux branches de l’islam, à savoir le sunnisme et le chiisme. Mais sait-on, au juste, ce qui distingue l’un de l’autre ? Et comment comprendre cette « guerre de religions » qui dure depuis treize siècles?

De façon très pédagogique, cet ouvrage entreprend d’exposer les faits historiques, théologiques et politiques qui, depuis la mort du prophète Mahomet, ont figé le conflit entre une majorité sunnite et une minorité chiite. Il montre comment ce conflit, purement conceptuel au départ, s’est progressivement incarné.

Plusieurs cartes géopolitiques et des graphiques généalogiques permettent ici de mieux comprendre l’enchaînement des faits.

Hollande en Algérie : le retour d’une France qui parle à tous dans le monde arabe ?

Publié  le 19-12-2012 à 12h14 sur Le Plus du Nouvel Observateur.

Avatar de Antoine Sfeir

par 
Dir. des Cahiers de l’Orient

LE PLUS. François Hollande est en visite pour deux jours en Algérie. Un déplacement aux enjeux politique, symbolique et économique. Mais tant au Maghreb qu’au Proche-Orient, la France n’est plus cette puissance « passerelle », capable de parler avec tout le monde, souligne Antoine Sfeir, président du Centre d’études et de réflexion sur le Proche-Orient. Explications.

Édité et parrainé par Hélène Decommer

François Hollande à Alger, le 19 janvier 2012 (Philippe Wojazer/Reuters)

François Hollande à Alger, le 19 janvier 2012 (Philippe Wojazer/Reuters)

Le grand atout de la France, au Proche-Orient comme en Afrique du Nord, a toujours été d’être la seule puissance à pouvoir parler avec tout le monde.

Cela n’est plus vrai, hélas, depuis 2005. L’assassinat de l’ancien président de Conseil libanais, Rafic Hariri, en février de cette année-là, a déclenché l’ire foudroyante de son ami le président Chirac qui, à peine la tragédie survenue, a reproché à son ancien protégé, le chef de l’État syrien, d’en être le commanditaire. Lire la suite

Égypte : savoir raison garder

Un Égyptien vote lors du referendum sur la Constitution, le 15 décembre 2012 au Caire.

Un Égyptien vote lors du referendum sur la Constitution,
le 15 décembre 2012 au Caire.

Les résultats du premier tour du referendum sur la Constitution en Égypte ont donné un léger avantage aux islamistes des Frères musulmans. Sauf surprise, le second tour s’inscrira dans la même veine. Malgré un faible taux de participation (moins du tiers des électeurs inscrits), ce résultat est déjà fortement significatif : le peuple égyptien est d’ores et déjà coupé en deux. C’est en cela que le président Morsi a échoué. Depuis des millénaires, le chef de l’État égyptien doit revêtir la stature de pharaon, avec la double couronne qui relie la Haute et la Basse Égypte, et la population rurale à celle des villes. Lire la suite

Qatar : vendre son âme ?

Le Premier ministre qatariHamad Ben Jassem Al Thani.

Le Premier ministre qatari
Hamad Ben Jassem Al Thani.

Le Premier ministre du Qatar, le cheikh Hamad ben Jassem Al Thani, s’impatiente : devant la Ligue des États arabes, il a abruptement tancé ses confrères, mercredi à Marrakech, en leur demandant d’accélérer la chute de Bachar Al Assad.

Le Qatar a un Premier ministre : certes, c’est surprenant. Cette péninsule, minuscule par sa taille mais surtout par sa population, exclusivement constituée de la tribu des Al Thani – de religion wahhabite comme ses sympathiques voisins séoudiens – désire à présent jouer dans la cour des grands. Lire la suite

Le devoir de Pharaon

M. Morsi a endossé l’habit
de H. Moubarak (Reuters)

Pour la première fois de leur histoire, les Frères musulmans font, à grande échelle, l’expérience du pouvoir. Comme beaucoup de partis extrémistes avant eux, ils sont passés sans transition du droit de contestation, souvent clandestin, au devoir indéniable de responsabilité. Par la position de leur représentant à la tête de l’État, Mohammad Morsi, ils sont enfin en train d’apprendre la difficile équation de l’autorité, en même temps que cette maxime de l’Égypte éternelle : le pouvoir n’est pas une fin en soi. Lire la suite

Proche-Orient : l’escalade des armes

AS_Cdansl'airFrance 5Émission C dans l’air du mercredi 5 décembre 2012 sur F5 avec Leila Shahid, Pierre Servent, Frédéric Encel et Hasni Abidi.