« Il y a une demande de France dans le monde arabe » – Filfax, 22/03/17

logo-filfax-272x90  Par Gilles TRIOLIER – 22 mars 2017
Egypte vive-la-revolution-24.jpgLe soir de la chute de Moubarak, le 11 février 2011, sur la place Tahrir, au Caire (photo Samuel Forey)

.Fondateur et directeur des Cahiers de l’Orient, le politologue et journaliste français d’origine libanaise Antoine Sfeir est l’auteur de multiples essais et conférences sur le monde arabe et musulman et bien connu des téléspectateurs de l’émission C dans l’air sur France 5. Rencontre.

Lire la suite

L’Opep a-t-elle encore la main ? BFM Business, 29/11/16

image

bfmbusiness-logoLes Décodeurs de l’éco du mardi 29 novembre présentés par Fabrice Lundy.

Ce serait une première en huit ans si l’Opep parvenait à limiter sa production

Lire la suite

« Écrasez l’infâme » ? * – Les Cahiers de l’Orient, mars 2015

CO 118 couv(Éditorial des Cahiers de l’Orient nº 118)

Plus d’un mois après les tueries des 7, 8 et 9 janvier, même si l’émotion perdure, il est temps de sortir de la passion et d’encourager la réflexion.

Venus du petit banditisme, les trois assassins n’ont certainement pas voulu faire l’unité nationale à travers leurs victimes : ils ont tué des athées, des agnostiques, des chrétiens, des juifs et des musulmans. Pourtant Charlie Hebdo a sorti son Lire la suite

Riyad promet beaucoup, aucun contrat important signé – Le Point, 26/01/15

 Le Point logoPublié le 26/01/2015 à 06:38 – Modifié le 26/01/2015 à 07:02
Le Point,  26/01/15

© AFP Photo / Fred Tanneau

 .

Pour le directeur des Cahiers de l’Orient, le changement survenu à la tête de l’Arabie saoudite ne bouleversera pas les relations avec la France.

Propos recueillis par Mireille Duteil  Lire la suite

Dangeureusement Proche-Orient – C dans l’air, 29 juillet 2014

AS_Cdansl'airc-dans-l-airL’idée même d’une trêve semble bien lointaine lundi dans la bande de Gaza. Après de nouvelles frappes, qui ont fait quatre morts côté israélien et sept victimes côté palestinien, l’armée israélienne a demandé lundi soir à la population civile habitant les alentours de France 5l’agglomération de Gaza de se concentrer dans le centre-ville. Lire la suite

« L’Islam contre l’islam » édité en Livre de Poche

L'islam contre l'islam Livre de PocheL’interminable guerre des sunnites et des chiites

Il serait périlleux de décrypter les tumultes qui secouent le monde arabe par le prisme de l’opposition entre démocratie et dictature. Ces catégories ne rendent pas compte d’une réalité fondamentale : l’antagonisme immémorial des sunnites et des chiites. Lire la suite

L’homme qui simplifie « l’Orient compliqué » – Le Point.fr, le 31 octobre 2013

AS LePoint 31_10_13Publié le 31/10/2013 à 12:50 par Armin Arefi

Le politologue franco-libanais anime en partenariat avec Le Point.fr une série de dix conférences pour mieux décrypter cette région en ébullition. Portrait.

Lire la suite

L’Orient Le Jour : lauréat du prix Livre et droits de l’homme

OLJÀ LA UNE | olj.com et AFP | 29/07/2013

LA BONNE NOUVELLE DU LUNDI

AS OLJ

Coupures d’électricité, crise économique, malaise social, clivages politiques accrus, tensions communautaires… Face à l’ambiance générale quelque peu délétère, L’Orient-Le Jour se lance un défi : trouver une bonne nouvelle chaque lundi.

Le journaliste, écrivain et politologue franco-libanais Antoine Sfeir a remporté le prix Livre et droits de l’Homme pour son essai intitulé « L’islam contre l’islam« , a annoncé mardi dernier la mairie de Nancy, en Meurthe-et-Moselle (est de la France). Lire la suite

L’Express : lauréat du prix Livre et droits de l’Homme à Nancy

 

LExpress

Par L’EXPRESS.fr avec AFP

Publié le 24/07/2013 à 11:12, mis à jour à 15:17

AS Express AFPAntoine Sfeir a reçu le prix Livre et droits de l’Homme pour son essai L’Islam contre l’Islam (Grasset) dans lequel il dépeint l’opposition entre sunnites et chiites au sein des pays du monde arabe.

Le journaliste et politologue franco-libanais Antoine Sfeir a remporté le prix Livre et droits de l’Homme pour son essai intitulé L’Islam contre l’Islam, a annoncé mardi la mairie de Nancy, en Meurthe-et-Moselle. Lire la suite

Quatre questions à poser à l’émir du Qatar – L’Opinion, 20 juin 2013

l'Opinion logo

Chronique – l’Opinion
Publié le jeudi 20 juin 2013 à 16h41
Mis à jour le vendredi 21 juin à 08h32

Antoine Sfeir : les quatre questions à poser à l'émir du Qatar

François Hollande devrait demander à ses dirigeants un certain nombre d’éclaircissements, à l’occasion de sa visite officielle.

Le Qatar est en train de se placer, depuis plusieurs mois, sur tous les dossiers chauds du Moyen Orient et François Hollande devrait demander à ses dirigeants un certain nombre d’éclaircissements, à l’occasion de sa visite officielle. Avec une série de questions directes. Lire la suite

Good Morning Week-End sur BFM Business, 1er juin 2013

BFM BusinessLes invités de l’émission de Fabrice Lundy,
diffusée samedi 1er juin 2013 à 9 h 00
Antoine Sfeir, directeur des Cahiers de l’Orient, auteur de L’Islam contre l’islam, la guerre des sunnites et des chiites aux éditions Grasset
Philippe Moreau Defarges, chercheur à l’Ifri, co-directeur du Ramsès 2013 et auteur de L’Histoire du monde pour les nuls aux éditions First
~
Au menu :
Syrie : armes chimiques, livraison d’armes, conférence internationale…
Terrorisme, suite… Les terroristes de l’intérieur
Tunisie : les Femen font parler d’elles.

« Le Hezbollah intervient en Syrie probablement à la demande de l’Iran », Les Echos.fr

les echos.fr

Par Geoffrey Marain-Joris | 29/05 | 18:57
.

Hezbollah, Iran, Qatar : derrière le conflit syrien, les puissances régionales tissent leur toile et pèsent militairement, explique Antoine Sfeir, directeur des Cahiers de l’Orient.

C’est le point de fixation actuel du conflit. L’autre front majeur, avec Damas. Au sud-est de Homs, se déroule la bataille de Qousseir. Une ville de 10.000 habitants, vidée de sa population, où s’affrontent d’un côté les rebelles, de l’autre les soldats du régime syrien, soutenus par les hommes du Hezbollah, rompus à la guérilla urbaine.

  Lire la suite

« Tout honnête homme attiré par l’Orient devrait le lire » – Le Figaro, 17 avril 2013

Figaro 17-04-13

« Ghassan Hitto n’est pas le parangon du Qatar » – Arte Journal, 12 avril 13

ArteL’opposition syrienne, avec son Premier ministre Ghassan Hitto, a de nouveau tenté de convaincre les États-Unis de lui fournir des armes, en marge d’une rencontre des ministres des affaires étrangères du G8 à Londres. Pas de réponse pour l’instant. Ghassan Hitto tente toujours de s’imposer, non seulement sur la scène internationale mais aussi au sein de la rébellion. Sur le terrain en Syrie, selon le politologue Antoine Sfeir, son influence reste toute virtuelle. Interview.

Qatar, 27 mars 2013 : le Premier ministre du gouvernement de transition, Ghassan Hitto (deuxième en partant de la droite), avec Ahmed Muaz Al Khatib (à gauche), chef de la délégation de l’opposition syrienne. © Karim Sahib / AFP

Qatar, 27 mars 2013 : le Premier ministre du gouvernement de transition, Ghassan Hitto (deuxième en partant de la droite), avec Ahmed Muaz Al Khatib (à gauche), chef de la délégation de l’opposition syrienne. © Karim Sahib / AFP

David Arnold, ARTE Journal : Ghassan Hitto a été récemment élu à la tête de la Coalition nationale syrienne, qui est-il, que peut-on dire sur lui ?
Antoine SFEIR, directeur des Cahiers de l’Orient, politologue spécialiste du monde arabe : C’est le visage de l’opposition syrienne, il appartient à la minorité kurde. Ce qui a été un avantage pour qu’il soit désigné. Son problème, c’est qu’il vit en exil. C’est un inconvénient dans la mesure où certains pensent que l’opposition doit être dirigée par quelqu’un sur le terrain. Il est donc dans une position inconfortable aujourd’hui à cause de ce point là. Lire la suite

Réajustements diplomatiques

CO 110L’éditorial d’Antoine Sfeir, directeur de la rédaction des Cahiers de l’Orient

Numéro 110 ~ Spécial Iran (printemps 2013)

En trente ans, l’Iran a connu deux révolutions : celle de 1979, qui a vu l’avènement de la République islamique, et celle de 2009, avec la contestation populaire qui a suivi la réélection forcée de Mahmoud Ahmadinejad à la tête de l’État. Y en aura-t-il une troisième à l’occasion des élections présidentielles de juin prochain ? Certains n’ont pas hésité à dire que c’est en réalité à Téhéran, quand les jeunes Iraniens défiaient à la fois les Pasdaran et les milices Bassiji d’Ahmadinejad, que le « printemps arabe » avait commencé. Lire la suite

Commission parlementaire sur les services de renseignement français, 21 février 2013

LCP_logo

21/02/13 Travaux en commission : Audition d’Antoine Sfeir… par LCP

La commission d’enquête sur le fonctionnement des services de renseignement français dans le suivi et la surveillance des mouvements radicaux armés, présidée par Christophe Cavard (Écolo, Gard), a procédé aux trois auditions suivantes :

– Antoine Sfeir, directeur des Cahiers de l’Orient
– Louis Caprioli, ancien responsable de la sous-direction antiterroriste à la direction de la surveillance du territoire (DST)
– Christian Chesnot, grand reporter

Il pleut sur le Proche-Orient

L'éminence grise de la Confrérie des Frères musulmans, Khairat el Shater, libéré de prison en mars 2011.

L’éminence grise des Frères musulmans, Khairat el Shater, libéré de prison en mars 2011.

L’Égypte est à feu et à sang depuis plusieurs jours. Si les événements se sont accélérés en raison d’un verdict judiciaire rendu contre 21 supporters du ballon rond – responsables, selon l’enquête, d’émeutes sur le stade ayant fait plus de soixante-dix morts il y a un an jour pour jour – cette décision a été un prétexte pour les révolutionnaires de plusieurs villes, dont Le Caire, de reprendre possession de la rue. Leurs slogans s’articulent de plus en plus autour de la situation socio-économique : les indécisions et les tergiversations du gouvernement en sont la cause essentielle – mesures prises par la présidence et contredites par le cerveau de Frères musulmans, Khairat Al Shater, auquel les fonctionnaires de la présidence, sinon Mohammed Morsi lui-même, semblent obéir au doigt et à l’œil. Lire la suite

Cernés, les islamistes pourraient lancer des attentats suicides au Mali

La Presse logo

La Presse 25-01-13La Presse, vendredi 25 janvier 2013.

Publié à 06h00 (Montréal, GMT – 6)

Lire l’article en ligne

BFM Business, mercredi 23 janvier 2013

Invité du 20 h 30 de David Dauba.

Qatar : vendre son âme ?

Le Premier ministre qatariHamad Ben Jassem Al Thani.

Le Premier ministre qatari
Hamad Ben Jassem Al Thani.

Le Premier ministre du Qatar, le cheikh Hamad ben Jassem Al Thani, s’impatiente : devant la Ligue des États arabes, il a abruptement tancé ses confrères, mercredi à Marrakech, en leur demandant d’accélérer la chute de Bachar Al Assad.

Le Qatar a un Premier ministre : certes, c’est surprenant. Cette péninsule, minuscule par sa taille mais surtout par sa population, exclusivement constituée de la tribu des Al Thani – de religion wahhabite comme ses sympathiques voisins séoudiens – désire à présent jouer dans la cour des grands. Lire la suite

La diplomatie du chéquier

Visite de cheikh Hamad ben Khalifa al-Thani à Gaza le 23 octobre 2012.

Ça y est. L’émir du Qatar se prend pour un homme d’État.

Comme la Tunisie lui a signifié qu’il n’était pas le bienvenu pour l’anniversaire de la Révolution, comme l’Égypte lui a laissé entendre que sa visite était inopportune, il s’est rabattu sur la bande de Gaza. Il faut dire que maintenant qu’il a tombé le masque, le wahhabite Al-Thani peut se sentir en famille avec le Hamas. Non que l’organisation islamiste n’ait pas été élue d’une manière démocratique, mais son refus de participer aux élections  à venir montre que ses dirigeants Lire la suite