Quel avenir en Syrie ? RTS, 23 août 2013

RTS

Le Journal du matin

Vendredi 23 août 2013 à 07:25

Antoine Sfeir. [Fred Tanneau - AFP]

La situation reste floue en Syrie sur l’attaque à l’arme chimique mercredi contre des civils à Damas, attaque qui a fait des centaines de morts. Aucune preuve pour l’heure sur qui est derrière ces attaques. Des experts de l’ONU sont sur place, mais ils n’ont pas pu enquêter. De son côté, la Haut-Commissaire de l’ONU pour les droits de l’homme, Navanethem Pillay, a qualifié jeudi « d’extrêmement graves » les allégations sur l’utilisation d’armes chimiques. Elle exige qu’une enquête soit menée « de toute urgence et en priorité » sur ces allégations. De son côté, la communauté internationale reste divisée avec des réactions qui balancent entre prudence et outrance. L’interview d’Antoine Sfeir, politologue franco-libanais, directeur-fondateur des Cahiers de l’Orient.

Bruit de bottes au Moyen-Orient ?

Le conflit syrien est-il en train de dépasser les frontières du pays ? On voit Téhéran et Ankara s’échanger de plus en plus de menaces. Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdoğan poursuit ses rêves d’empire : il laisse passer armes et munitions vers l’opposition syrienne, en provenance du Qatar notamment, par le poste frontière de Bab el Hawa, et cherche à faire de son pays la référence sunnite de la région. Sans oublier les troupes turques massées à la frontière syrienne, en prévision d’une intervention terrestre, d’après la chaîne de télévision iranienne Press TV.

De son côté l’Iran soutient fermement le régime Lire la suite