« Ni l’Iran, ni l’Arabie saoudite n’ont intérêt à embraser le golfe Persique » – L’Opinion, 04/01/16

l'Opinion logoGuerre de religions 

Interview : Gilles Sengès – 03 janvier 2016 à 16h24

img_1487

L’ambassade d’Arabie séoudite en feu à Téhéran © DR

Pour Antoine Sfeir, analyste du monde arabe, la récente tension entre Téhéran et Riyad relève surtout de la posture. Tandis que les Saoud jouent leur maintien au pouvoir en Arabie saoudite, en Iran ce sont les mollahs qui tentent de défendre leur influence.

L’Arabie saoudite a annoncé dimanche soir la rupture de ses relations diplomatiques avec l’Iran. Des manifestants iraniens avaient envahi l’ambassade d’Arabie saoudite à Téhéran dans la journée, exprimant la colère de l’Iran chiite au lendemain de l’exécution en Arabie saoudite du cheikh al Nimr, critique du régime. Lire la suite