Recul du terrorisme djihadiste en Algérie – Liberté, 27/03/17

Liberté logo bleu
RADAR / ACTUALITÉS – Par Rub.Radar  le 27-03-2017

LE POLITOLOGUE ANTOINE SFEIR ANALYSE LES CAUSES
Le politologue Antoine Sfeir, directeur de rédaction des Cahiers de l’Orient et président du Centre d’études et de réflexion sur le proche-Orient, sera demain l’hôte de la ville des Ponts pour parler et débattre des causes du recul de l’islam radical djihadiste en Algérie.

Il s’est avéré que la violence intégriste, qui a endeuillé le pays pendant plus de dix ans, depuis le début de la décennie 90, marqué par l’interruption du processus électoral, ne s’exprime plus en Algérie avec autant d’éclat qu’en Libye, en Tunisie, en Syrie, en Irak et dans plusieurs États européens où des réseaux de djihadistes ont formé une nébuleuse que les services de sécurité peinent à démailler. Pourtant, la menace existe toujours pour l’Algérie.
Au-delà de ce thème central, la conférence d’Antoine Sfeir, déclinée sous le titre générique de “France-Algérie, religion et politique”, traitera aussi des relations franco-algériennes et de la coopération politico-sécuritaire entre les deux pays au “moment où la France subissait l’assaut des djihadistes sur son propre sol” et par ses propres enfants.

  • Dimanche 26 à 18h : Institut français d’Alger
  • Lundi 27 à 18h : Institut français d’Oran
  • Mardi 28 à 17h : Institut français de Constantine